Pôle de recherche d’envergure mondiale au cœur de la région Rhône-Alpes, l'Université Grenoble Alpes jouit d’une notoriété internationale dans de nombreux domaines scientifiques. L’étroite interaction entre universités, grands centres de recherche et multinationales de premier plan fait de ce pôle l’un des principaux centres scientifiques européens et le premier pôle français de recherche publique après Paris-Ile de France.

Le master s’appuie sur les laboratoires en informatique et mathématiques de Grenoble, ainsi que sur l’INRIA Rhône-Alpes, le LabEx Persyval-lab et l'Institut Carnot Logiciels et systèmes intelligents (LSI).

Les principaux laboratoires liés à la formation sont G-SCOP, l'institut Fourier, le LIG, le LJK, TIMA, TIMC et VERIMAG (voir l'encadré "Laboratoires"). Associés au CNRS, à l'INRIA et à l'université, ces laboratoires sont au cœur de la réputation d'excellence scientifique de la ville et ils occupent une place de premier plan à l'échelle nationale et internationale.

Par ses plates-formes, et son attractivité (via des bourses pré-doctorales), le volet éducation du LabEx Persyval-lab soutient des projets préalablement identifiés s’inscrivant dans les parcours de formation à la recherche. Les parcours peuvent aussi s’adosser à des équipes-action du labex.

La formation s’inscrit dans la dynamique régionale de recherche à travers les ARC (Communautés de Recherche Académique) de la région Rhône-Alpes. Au-delà de l’investissement des enseignants-chercheurs dans ces dispositifs, les étudiants de master obtiennent des financements pour leurs poursuites d’études en thèse. La formation est naturellement liée à l’ARC 6 dont le sujet est TIC et informatique innovante. Elle émarge également à l'ARC 7 (Innovations, mobilités, territoires et dynamiques urbaines) et à l'ARC 8 (Industrialisation et sciences du gouvernement).